Mardi 25 mai, 8h …

Un nourrisson me réveille et me fait oublier illico – d’un adorable fou-rire en découvrant mes chevaux – que j’avais un méchant retard de sommeil à rattraper et de stress à diluer … Gamino hennit ce matin, désespéré de voir sa potesse libérée de son entrave prendre la poudre d’escampette … merde, faudrait peut-être que j’m’bouge! … ouf, ce n’est qu’un mousqueton que je n’avais pas assez verrouillé hier soir ….

Oup’sss, je vous oubliais … alors je précise : ça y est enfin, c’est parti pour de bon, après beaucoup de difficultés ma maison est vide, les clefs transmises à leur nouveau propriétaire … Même Cyprien, un noir corbeau qui se battait depuis deux mois – à grands coups de bec contre son propre reflet dans le carreau de la fenêtre – a cessé ce matin pour la première fois de me rappeler que je devais partir … Hé oui, ça y est, je suis maintenant vrai nomade! Mon voyage est à priori sans retour … J’entre dans ce monde et ce projet pour lequel je me bats depuis près d’un an … Je me sens avoir franchi une porte, laissé un monde connu et sécurisé derrière moi, et maintenant flotter dans une lumière illimitée … Et c’est si bon !!!passage d'une porte magique

Pourvu que ça dure! Vigilance! L’envolée lyrique est belle, sincère et cette première journée idéale, mais je n’oublie pas qu’il y a aussi des épines sur ce chemin et je sais que la lumière infinie …. subit parfois quelques coupures (dues aux grèves célestes d’une certaine catégorie du personnel divin pour de sombres revendications de tranches d’éternité) Aaaaah ce départ!!! je ne pouvais pas rêver mieux comme accompagnement!
Une fête.

Ils étaient pas loin d’une vingtaine à venir me saluer, et même marcher avec moi! Remarque, iz’auraient pu quand même parsemer les premiers kilomètres de pétales de rose … ce sera pour la prochaine fois! Le soleil était là aussi, juste après 4 semaines de mai à la météo pourrie de chez pourrie. Merci là haut, merci aux petites étoiles qu’ont l’air de vouloir me suivre une fois de plus! Soulagé, soulagé, je me suis senti soulagé en quittant mon ex-maison … pire, je me suis presque senti en fuite … j’ai été un peu surpris de ce sentiment… faut dire que j’en ai pas mal bavé ces derniers temps, surtout du côté administratif … m’enfin merde, tous ces ronds d’cuir, iz’ont rien d’autres à foutre que de nous casser les bonbons pour des merdouilles qui arrivent une fois toutes les déclarations sincères de Sharko ???

Pour cette après-midi unique, Benoit, mon fils ainé, avait rameuté un bon paquet de ses amis et organisé un pique-nique sur mon début de route! Cadeau géant, à l’image de la gouaille du dit fils!

Immense MERCI à ma maison qui m’a protégée pendant 17 ans et qui m’a offert ce matin cette parole: « va en paix »

Mais aussi immense MERCI à mes enfants et leurs larmes qui m’ont accompagnés un bout de chemin…

Et enfin immense MERCI à toi Brigitte qui a osé m’aimer et m’encourager jusqu’ici, marcher un moment avec nous, et ose m’aimer encore malgré la totale incertitude de mon avenir. ET MERCI à vous qui me lisez, la plupart, je sais que vous me soutenez et que je peux compter sur vous!

A bientôt : Claude, Shakti et Gamino!nomade ... enfin ?